Le type option, c'est quoi et ça règle quel problème ?
bloodyowl
bloodyowl

La plupart des langages populaires aujourd'hui ont une valeur particulière appelée null. Elle représente l'absence délibérée de valeur. JavaScript possède aussi undefined, qui fonctionne à peu près de la même façon mais pour d'autres significations.

Un des problèmes souvent rencontré dans ces langages est que null est implicitement accepté comme valeur possible de n'importe quelle variable. Il est donc assez facile de se trouver avec un null is not an object ou une célèbre NullPointerException avec une stacktrace qui ne vous dira pas d'où est sorti ce null.

null est une valeur importante pour la conception de programme : on n'a pas toujours de valeur, et il faut être en mesure de l'exprimer dans notre code. Pourtant, la plupart des langage fonctionnels statiquement typés n'ont pas de concept de null.

Comment gèrent-ils ça ? Avec un type option (aussi appelé type maybe dans certains langages), qui est un petit conteneur qui englobe la valeur (ou la non-valeur). Puisqu'il nous faut un langage statiquement typé pour nos exemples, nous allons utiliser ReasonML dont je vous ai déjà parlé et avec lequel on a construit ce site.

Le type

Le type option est un variant, qui peut de loin s'apparenter à un type d'union. Par exemple:

type status =
  | Inactive
  | Active;

Une valeur de type status pourra être soit Inactive, soit Active et elle ne pourra être qu'une seule de ces valeurs à la fois.

Maintenant, voyons la définition du type option :

type option('value) =
  /* on définit les différentes valeurs possibles,
    une valeur du type option sera forcément d'une des deux listées ci-dessous */
  | None /* pas de valeur */
  | Some('value); /* une valeur du type `'value`*/

'value est ici ce qu'on appelle un paramètre de type, ça permet au type d'être «génerique»: il se fout du type de la valeur contenue, et vous laisse le spécifier à l'usage ou laisse l'inférence de type le deviner.

let isMyself = fun
  | Some("Matthias") => true
  | Some(_) | None => false;

Ici, la fonction aura la signature suivante :

let isMyself: option(string) => bool;
                  /* ^ le compiler a compris qu'il s'agissait d'une chaîne de caractères! */

Cette généricité fait de l'option une abstraction générale pour représenter la présence ou l'absence de n'importe quel type de valeur. Cela nous permet par exemple de créer une fonction map :

let map = (opt, f) =>
  switch (opt) {
  | Some(x) => Some(f(x))
  | None => None
  };

Et cette fonction pourra être utilisée pour n'importe quelle option. Jetons un œil à sa signature :

let map: (option('a), 'a => 'b) => option('b);

On peut lire cette signature de cette façon :

  • on a une fonction map
  • elle prend une option contenant une valeur de type a
  • elle prend une fonction prenant une valeur de type a et retourne une valeur de type b
  • elle retourne une option contenant une valeur de type b
Some(2)->map(x => x * 3) // Some(6)
None->map(x => x * 3) // None

Un autre exemple de fonction utile est flatMap:

let flatMap = (opt, f) =>
  switch (opt) {
  | Some(x) => f(x)
  | None => None
  };
/* let flatMap: (option('a), 'a => option('b)) => option('b); */
/* `get` retourne une option */
let zipCode =
  get("profile")
  ->flatMap(profile => profile->get("address"))
  ->flatMap(address => address->get("zipCode"));
/* zipCode est un `option(string)` */

Le problème résolu par le type option

Prenons pour exemple la fonction Array.prototype.find de JavaScript :

let result = array.find(item => item === undefined || item.active);

result sera:

  • un objet s'il a un champ active ayant une valeur évaluée comme vraie
  • undefined si un item de array est undefined
  • undefined si rien n'est trouvé

Avec cette implémentation naïve, on est incapable de savoir dans quel cas on se trouve : soit on a trouvé un item undefined, soit on a rien trouvé.

Notez que le problème se pose ici avec undefined mais qu'il en serait de même un tableau contenant des null et une fonction find d'une bibliothèque retournant null dans le cas où elle ne trouve rien

Si l'on veut être capable de faire la différence entre les deux derniers cas, on doit utiliser une autre fonction: findIndex:

let index = array.findIndex(item => item === undefined || item.active);
if (index == -1) {
  // not found
} else {
  // found
  let result = array[index];
}

Le code est plus lourd, moins lisible, et manque d'expressivité. find ne nous donne pas assez d'information au travers de la valeur retournée: undefined est "aplati", et requiert une logique supplémentaire (ici index, si un item est trouvé, il sera supérieur à -1, sinon il sera égal à -1)

Le problème ne vient pas de la fonction find elle même mais de la façon dont null et undefined sont traités. null est la valeur, il la remplace. option l'englobe: c'est un conteneur.

open Belt; /* la stdlib */
/* `getBy` est l'equivalent de `find` */
let result = array->Array.getBy(
  fun
    | None => true
    | Some({active}) => active
);

D'abord, array a le type suivant:

let array: array(option(value));

Et getBy celui-ci:

let getBy: (array('a), 'a => bool) => option('a);

Si on remplace les paramètres de type par le type vraiment utilisé dans notre cas précis, on se retrouve avec ça :

let getBy:
  (
    array(option(value)),
    option(value) => bool
  ) => option(option(value));

result aura donc le type suivant :

let result: option(option(value));

C'est une option d'option de value. Et ça signifie qu' on peut extraire l'information qui nous intéresse de la valeur de retour:

  • si le résultat est Some(Some(value)) : on a trouvé une valeur true pour le champ active
  • si le résultat est Some(None) : on a trouvé une valeur None
  • si le résultat est None : on n'a rien trouvé dans le tableau

Le type option a éliminé par design certains problèmes inhérents à null et undefined en se comportant comme un conteneur plutôt qu'un substitut.

La nature des option dans les langages statiquement typés permet d'éviter de nombreuses erreurs de conception. Les fonctions ne sont plus juste autorisées à retourner null et à vous laisser la responsabilité implicite de le gérer à grand coup de if(value == null) { a } else { b }, elles retournent un type option qui vous force à prendre en compte l'optionalité de la valeur.

Avant de pratiquer un langage fonctionnel typé, je n'arrivais pas à piger comment ces langages pouvaient de débrouiller sans valeur null. J'espère que si vous êtes dans le même cas, ce petit post vous aidera à mettre ces deux approches en perspective.

Sir Tony Hoare, l'inventeur de la référence null l'appelle aujourd'hui sa billion dollar mistake. Le gars l'a inventé en 1965, on va pas lui en vouloir, mais plus de 50 ans après il serait peut-être temps de reconsidérer le bien fondé du truc et se pencher sur les alternatives qui éliminent le problème plutôt que de continuer à mettre des if partout et de continuer à détricoter des stacktraces ne contenant même pas la source du bug.

Bisous.

Vous avez aimé cet article?
Le partager sur Twitter
← Articles
Ne rien rater
Sur les réseaux
Twitter
Facebook
Facebook
Apple Podcast
Soundcloud
Sur le chat
Discord